contact
    



LES ARCHIVES D’HUBERT NYSSEN
A L’UNIVERSITÉ DE LIÈGE

Hubert Nyssen a conclu un accord avec l’Université de Liège, prévoyant le dépôt de ses archives littéraires au Centre d’Etudes du Livre Contemporain. Le premier dépôt a été fait en 2005 et la cérémonie d’inauguration s'est déroulée le 13 avril, à l’ouverture d’une journée d’étude consacrée à l’écrivain et à l’éditeur.

(http://www.presse.ulg.ac.be/evenements/Nyssen/)


La salle qui accueille le “fonds Nyssen” à l’Université de Liège.
(Photo Pascal Durand)

 

L’établissement d’un catalogue des archives qu’il a décidé de confier à l’Université de Liège où il a enseigné et dont il est docteur honoris causa, a été motivé chez Hubert Nyssen par le souvenir d’un autodafé dont il fut témoin dans son adolescence et dans lequel disparurent les archives de ses grands-parents. (Cf Zeg ou les infortunes de la fiction, Actes Sud, 2002, p.125). Tout au long de sa vie et de sa carrière – comme éditeur et comme écrivain – Hubert Nyssen, qui a fréquenté nombre de personnalités, d’auteurs et de particuliers, a accumulé un ensemble de notes, de carnets, de lettres et de documents parmi lesquels on trouve d’importants dossiers souvent accompagnés de documents très personnels. Ces documents, ont été répartis en quatre catégories : archives familiales, archives personnelles, archives d’auteur et archives éditoriales. Toutefois nombre de documents, les carnets par exemple, relèvent de plusieurs catégories. Les croisements et relations entre ces catégories pourront être explorés grâce à la banque de données qui permet, à partir d’un nom, d’une date, d’un lieu ou de toute autre caractéristique, de reconstituer cheminements et liens.

Le dépôt de ces archives au Centre d’Etudes du Livre Contemporain de l’Université de Liège a été souhaité et organisé par le professeur Pascal Durand qui les accueille dans une salle désormais affectée au “Fonds Nyssen” au sein de la Faculté de Philosophie et Lettres, Place du 20 août, 7. Les modalités juridiques de ce dépôt ont été fixées dans une convention signée par le Recteur de l’Université, par le Professeur Pascal Durand et par le déposant. Les conditions de bonne conservation et de respect de la confidentialité y sont notifiées – en ce comprises les indications d’embargo pour la consultation, la référence, la citation ou l’édition.


Une des pièces importantes du fonds Nyssen à l’Université de Liège :
la centaine de carnets journaliers. (Ici, une page du 15 octobre 2004.)


CARNETS

Au premier rang viennent les carnets journaliers. Ceux-ci interviennent sur tous les plans et permettent, par regroupement, de suivre une grande partie de la vie d’Hubert Nyssen, car ils abordent presque tous les événements de sa carrière en même temps qu’ils évoquent les personnes présentes dans les archives par leurs lettres. Les carnets ont souvent vocation de rumination romanesque. De multiples notes relatives au travail littéraire y sont, en effet, consignées.

CORRESPONDANCE

Il s’agit d’abord, des lettres autographes dont l’intérêt se conçoit pour le collectionneur de lettres manuscrites autant que pour le spécialiste de certaines grandes figures du paysage littéraire du XXe siècle. Ensuite, vient la correspondance plus strictement privée, qui, jusqu’à l’usage du courriel (à partir de 1999), est unilatérale. Il faut pourtant noter que certains correspondants disent avoir conservé les lettres qui leur ont été adressées par Hubert Nyssen (Pierre Gascar ou Nancy Huston, par exemple). Depuis l’arrivée du courrier électronique, dont il s’est mis à faire usage dans de véritables relations épistolaires, Hubert Nyssen a conservé plusieurs centaines de lettres envoyées et de lettres reçues.

MANUSCRITS

Les archives comprennent peu de vrais manuscrits, pour la raison que très tôt, Hubert Nyssen a écrit ses livres directement à la machine. Néanmoins, dans la plupart des cas, le tapuscrit comportant des corrections manuscrites est accompagné par des notes préparatoires. Dans chacune des boîtes (une par livre) se trouvent aussi les documents ayant servi à l’écriture, la correspondance relative au livre, ainsi que les principales critiques.

L’ensemble des archives compte une centaine de boîtes en carton, de type administratif, toutes numérotées, les bibliothèques et des documents audio-visuels.

Font également partie de l’ensemble archivé : une bibliothèque composée des œuvres d’Hubert Nyssen, des ouvrages auxquels il a participé, de ceux qu’il a préfacés, des publications périodiques dans lesquelles il a écrit, et de celles où il est question de lui ; une série de livres reçus par lui avec des dédicaces particulières ; une collection intégrale des publications littéraires d’Actes Sud, depuis sa création en 1978 (un peu plus de cinq mille volumes), collection actualisée au fur et à mesure des récentes publications. Une collection exhaustive des catalogues Actes Sud accompagne cette bibliothèque.

CATALOGUE
Pour accéder au catalogue des archives, il faut un mot de passe qu’il convient de demander par écrit (rubrique “contact”) en indiquant le motif de la consultation. Toute reproduction du catalogue est interdite sans autorisation.

Consulter le catalogue en ligne des archives

 

© 2004 Hubert Nyssen. Tous droits réservés. Conception et réalisation : Bruno Nuttens